ah la la, je sais que vous affectionnez tout particulièrement les vidéos qui vous donnent des astuces afin d’améliorer votre accent en anglais.

Il est beaucoup plus facile de prendre la parole si on sait que l’on ne va pas nous demander de répéter 20 fois ni nous regarder en fronçant les sourcils, l’air de dire: je sais qu’il/elle me parle en anglais mais je ne comprends pas ce qu’il/ elle me dit.

Donc, voici une nouvelle vidéo avec trois nouvelles astuces pour que votre accent soit encore meilleur!

Pour cela, J’ai compilé dans ce troisième opus ( ça fait chic hein?!) trois des demandes les plus fréquentes:

  • le i court
  • le a court
  • le son « th » suivi de la lettre « r ».

Je vous rappelle que je vous donnent de supers bonnes astuces  (mais oui ma bonne dame!) pour améliorer votre accent en anglais  dans les deux premières vidéos .

Vous y apprendrez comment faire un « th »parfait, un superbe « r », comment ne plus dire « pipeule » ou encore comment savoir si vous prononcez correctement vos « h »…

Vous pouvez les visionner là:

 

1. Le « i »court

Il faut savoir qu’en anglais, il n’y a pas un mais deux « i » differents. Il y en a un qui est court et l’autre qui est long.

Le « i » court en phonétique s’écrit [ i ] et le « i » long [ i: ].

Je vais donc utiliser cette façon de représenter ce son dans le reste de ce paragraphe.

Pour certains sons, Je ne pourrai pas vous dire qu’ils s’écrivent de telle ou telle façon, car il n’y a pas de lien aussi franc entre la graphie et la phonie en anglais qu’en français.

Pour le « i » court, en général il s’agit d’un « e » (equal), d’un « i » ( bit) ou d’un « y » ( syrup).

Attention cependant à ne pas considérer que ces lettres vont toujours se prononcer [ i ] car c »est loin d’être le cas!

Le [ i ] ne correspond pas au « i » français (ben non, parce que sinon ce n’est pas drôle).

Prenez une minute pour voir comment vous prononcez le « i » français.

Faites l’expérience suivante :

prononcez le son « i » et tenez le pendant une dizaine de secondes.

Mais pourquoi? Elle est bizarre la dame!! Non, elle n’est pas bizarre la dame!

Si vous faites le son « i » français, vous allez vous apercevoir que certaines zones de votre bouche vont « entrer en tension » (je ne sais pas trop comme expliquer la sensation mais je pense que vous devriez comprendre).

Prenez bien conscience de ces tensions.

Pour faire le [ i ] en améliorer votre accent en anglais il faut vouloir prononcer un « i » mais sans que les zones identifiées plus haut n’entrent en tension.

Résulltat; le son qui sort de votre bouche est entre « i » et un « ê » sans être tout à fait un « i » français ni un « ê ».

 

2. Le « a » court

De la même façon qu’il y a un [ i ] et un [ i: ] en anglais, il y a un [æ ] et un [ a:].

Encore une fois, essayez de vous concentrer sur la façon dont vous prononcez le son « a » en français dans : patte par exemple, ou encore dans date.

Votre bouche s’ouvre d’une certaine façon, votre langue reste bien sagement en bas, derrière les dents.

La différence de son va se faire grâce à l’angle d’ouverture de votre bouche.

Les commissures de vos lèvres ( les bords quoi) vont vers l’arrière et ce mouvement de votre bouche a une incidence sur le son que vous produisez.

 

3. Le « th » suivi d’un « r »

Dans la première vidéo pour vous aider à améliorer votre accent anglais, je vous donnais le secret pour prononcer le « th ». Il suffit de zozoter.

Pour zozoter, il faut mettre la pointe de la langue entre les dents et souffler un peu pour prononcer correctement: thin/ bath par exemple.

Lorsque le « th » est suivi de la lettre »r » comme dans « three » par exemple, il faut placer la langue entre les dents pour faire le « th » puis la rentrer tout en continuant à souffler pour l’amener à la position pour faire le son « r » ( première vidéo également).

Si vous le faîtes plusieurs fois de suite vous pouvez même avoir l’impression de « rouler » votre « r ».

 

 

N’hésitez pas à partager, plus on est de fous, plus on rit! ( the more, the merrier!)

crédits photos: Aidan Wilson