La semaine dernière j’ai donné 4 conseils à tous ceux qui veulent se (re)mettre à l’anglais.

Cette semaine, mes conseils s’adressent à tous ceux qui ont encore un prof sous la main, tous ceux qui sont encore dans le système scolaire.

Si vous avez entré une recherche internet et que vous êtes arrivés sur cette page, c’est que vous avez envie de progresser et je vous félicite de ne pas faire comme beaucoup d’élèves et de ne pas dire: tous mes profs ont été nul(le)s/ malades/absents ou encore: de toutes façons je suis nul(l)e et c’est comme ça.

Conseil numéro 1: écouter son prof

Ne soyez pas si déçus par ce premier conseil car il est plein de bon sens. Pour tout le monde, quand on dit « comment bien commencer l’année » ce que l’on veut dire en fait, c’est « comment je fais pour avoir de bonnes notes ».

Les professeurs, dans leur très grande majorité, vont vous évaluer sur des points qu’ils auront travaillés avec vous.

DOnc, quand votre prof vous demande d’apprendre votre leçon, de préparer le contrôle tout ça tout ça, et bien vous le fait. Si vous ne comprenez pas exactement ce qu’il attend de vous, allez le voir à la fin du cours. Si vous n’osez pas, envoyez lui un mail pour lui demander des précisions ( vous pouvez dire que vous n’avez pas voulu lui faire perdre du temps à la fin du cours…).

Le travail en classe est tout aussi important que le travail à la maison.

QUand votre prof vous met en travail en groupe, ce n’est pas pour que vous discutiez du dernier match de ……………………….. (mettre ici le nom de votre équipe préférée) ou du dernier épisode de Game of Thrones ( d’ailleurs si vous regardez cette série alors que vous êtes au collège, je me permets de vous dire que vous êtes bien trop jeunes pour ce genre de programme!).

Donc, pair/group work = je parle ANGLAIS et j’essaie de faire de belles phrases.

 

COnseil numéro 2: je ne me compare pas aux autres

Le fait de passer du temps à regarder qui est bon en anglais et parle avec un bon accent peut être très intimidant pour certains d’entre vous.

Arrêtez donc de vous comparer et prenez conscience qu’un excellent accent n’est pas « la norme » ( surtout au collège).

Votre professeur sait quel est l’accent qu’il peut attendre d’un élève de votre niveau et notera par rapport et ce niveau là et non par rapport à cet(te) élève qui a un parent anglophone/ qui passe toutes ses vacances en voyages linguistiques

Ne jugez pas non plus ceux que vous considérez comme »nuls ». Pourquoi? POur une raison toute simple. Si vous portez un jugement sévère sur quelqu’un, alors vous pensez que d’autres peuvent porter ce genre de jugement sur vous et cela peut vous paralyser au point de vous rendre muets de peur de paraître ridicule.

 

Conseil numéro 3: être conscient de ses points faibles.

Il peut être très intéressant pour vous d’aller voir votre professeur dans quelques semaines (ben oui, donnez-lui le temps de vous connaître quand même!) pour lui demander si il a repéré des points faibles chez vous.

SI vous restez muets à l’oral, il aura repéré que vous ne participez jamais et en déduira que vous avez des difficultés dans ce domaine.

Une fois que vous aurez eu une évaluation en expression écrite, vous pourrez lister vos erreurs et réviser celles qui reviennent le plus souvent.

SI votre professeur vous a mis  en commentaire; » il faut revoir les base »,demandez-lui de préciser.

Pour ce qui est de la compréhension orale/ écrite; il vous est assez facile de vous en rendre compte par vous-même.

Conseil numéro 4: travailler les différentes compétences.

Vous le savez car vos professeurs vous ont déjà parlé à plusieurs reprises du CECRL ( comment ça non? what? ça existe encore des profs comme ça? pour tout savoir je vous conseille de lire:

http://www.anglais-gagnant.net/b1-cest-bien-mais-b2-cest-mieux-le-cecrl-explique/

( oui c’est de moi, je trouve que c’est trop la classe de citer ses propres propos…je suis d’ailleurs tout à fait d’accord avec moi-même!)

Vous êtes donc évalués dans 5 compétences: la compréhension orale, la compréhension écrite, l’expression orale (en continu et en inter-action) et l’expression écrite.

Ces  compétences ne se travaille

nt pas de la même façon.

  • La compréhension orale.

Ce que je conseille à toutes mes classes, c’est de se trouver 3x20mn dans la semaine pour aller regarder des vidéos en anglais sur Youtube. Dans un premier temps, allez regarder des vidéos sur des sujets qui vous plaisent ( vous n’êtes pas obligés de vous taper toutes les vidéos de BBC news quoi…).

Pourquoi? Pour trois raisons:

  1. Vous avez des connaissances sur ces sujets donc il vous sera plus facile de comprendre la vidéo en question.
  2. Comme il s’agit de sujets qui vous plaisent, vous n’aurez pas la flemme au moment de regarder vos vidéos et
  3. Au bout d’un certain temps, votre oreille va se faire, vous allez prendre confiance en vous et vous aurez envie d’écouter des choses différentes, de regarder des vidéos plus longues.

 

  • L’expression orale.

POur travailler cette compétence, c’est assez simple: vous devez profiter de toutes les activités de groupe pour ne parler qu’anglais et vous devez aussi essayer de participer au maximum.

A la maison, pourquoi ne pas vous entraîner à chanter à tue-tête vos chansons préférées? Tant que les voisins n’appellent pas la police, on s’en fiche si vous chantez comme une casserole ( vous devriez m’entendre dans la voiture. Je me suis faite une petite playlist spéciale années 80 et je m’en donne à coeur joie- que les vitres soient ouvertes ou fermées, je m’en fiche, je m’amuse!)

  • La compréhension écrite.

Selon votre niveau, vous pouvez trouver des livres de nouvelles  ou des romans adaptés.

VOus en trouverez une liste sur le site de l’académie de Grenoble:

http://www.ac-grenoble.fr/disciplines/anglais/file/Contributions/A2_B1/Marion_Tamano/Le_plaisir_de_lire__A2.pdf

POur le lycée, vous pouvez lire les Paperplanes:

http://www.paperplanes.fr/la-collection/presentation/

Et puis vous pouvez aussi lire du contenu gratuit ( genre l’article que je vous trouve chaque semaine et pour lequel je vous cherche le vocabulaire!)

 

  • L’expression écrite

C’est en forgeant que l’on devient forgeron paraît-il donc, révisez les points de grammaire qui vous posent des problèmes ( vous trouverez plein d’articles sur le blog) et obligez-vous à écrire en anglais.

Faites d’abord des phrases toutes simples. ENsuite vous pourrez commencer à complexifier vos énoncés ( je parle trop bien « le prof » hein?).

Et surtout! surtout! N’écrivez pas d’abord votre texte en français. Vous en resterez prisonnier et vous n’arriverez pas à le traduire en anglais pour une raison évidente: vous n’avez pas le même niveau en français et en anglais, donc, ça ne sert à rien.

Ce qui ne sert à rien (enfin à long terme) non plus: les traducteurs en ligne.

Ils vous sauvent parfois la mise mais très souvent, ça fait plouf et vous êtes grillés auprès de votre prof.

 

Et voilà! Vous êtes maintenant paré pour passer une belle année en anglais et pour progresser de manière efficace et sereine!