Nous vivons dans une époque fantastique . Grâce à internet, nous avons aujourd’hui accès à des millions de pages de données, sur tout, sur n’importe quoi.

Mais nous avons aussi accès à beaucoup d’outils en ligne qui vont nous aider à progresser en anglais.

Je vous propose un petit tour d’horizon de ces outils en ligne, ceux qui me semblent les plus intéressants.

 

1. Les traducteurs en ligne: mention sparadrap!

Les traducteurs en ligne ont fait d’incroyables progrès en quelques années. Les plus connus sont:

Google traduction

Reverso

Le problème avec ces deux outils est qu’ils ne vont pas vous aider à progresser puisqu’ils vont plus ou moins bien traduire ce que vous leur demander de traduire. Si vous avez un problème de compréhension d’un texte en anglais, ils vont régler votre souci sur le moment mais vous n’allez pas améliorer votre compréhension.

Si vous avez un problème d’expression écrite, ils vont vous sauver …enfin, encore faut-il ne pas faire de fautes dans le texte d’origine… ou ne pas chercher la traduction d’expression idiomatique trop récente (exemple: rien à voir avec la choucroute).

 

2. Les dictionnaires en ligne

Il existe de très bons dictionnaires en ligne. La différence avec un traducteur internet est qu’ils ne vont pas trouver si vous tapez: « le chien ».

Dans un dictionnaire, il faut taper le nom commun au singulier ou le verbe à l’infinitif ( sans « to » pour l’anglais).

A mon sens les meilleurs sont:

Wordreference ( en plus il y a une très bonne partie forum)

http://www.wordreference.com/fr/

Larousse

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais-anglais

Les deux sites vous donnent la prononciation des mots que vous cherchez, ce qui est super pour bien prononcer les mots en question.

Il s’agit de dictionnaire donc il faut faire attention à la nature du mot (si on vous propose une traduction quand le mot est nom ou verbe par exemple).

Il faut également faire attention au contexte et prendre la traduction la plus logique, celle qui correspond le mieux  ce que vous voulez dire.

Ces deux outils en ligne sont vraiment de très bonne qualité et plus facile à utiliser que les dictionnaires tout en anglais par exemple.

 

3. Les traducteurs de mots ou d’expressions en contexte

 

En début de semaine, j’ai publié sur YOutube la vidéo « Apprendre l’anglais.Enrichir son vocabulaire » et j’ai été bien en peine pour traduire le mot « hatch ».

Ce mot était associé à un sous-marin, mais les traductions que je trouvais sur Larousse et Wordreference, clairement n’étaient pas appropriée.

Je suis allée sur Linguee, qui nous donne des traductions en contexte. J’ai eu une traduction qui m’a parue correcte ( écoutille) et pour être sûre, je suis allée vérifier sur termbank qui précise dans quel domaine tel ou tel mot est utilisé.

J’aurais pu retourner sur les dictionnaires pour tester la traduction d »‘écoutille », le résultat aurait été le même.

Voici le lien vers ces 2 sites:

http://termbank.com/en/french-english

http://www.linguee.fr/francais-anglais

4. Pour travailler la compréhension orale: Youtube est votre ami!

Vous avez à votre disposition sur Youtube, des millions de vidéos en anglais. Quand on pense qu’il n’y a pas si longtemps on était obligé d’écouter la BBC en long wave ou de s’acheter des cassettes vidéos sous-titrées…

Vous avez maintenant un outil en ligne pour renforcer votre compétence de compréhension orale exceptionnel!

Vous pouvez regarder des vidéos sur des sujets qui vous intéressent, choisir si vous voulez un accent anglais ou américain ou irlandais…et vous pouvez même ralentir ( bon, le son n’est pas top dans ce cas là malheursement…et je ne vous conseille pas de télécharger ces mêmes vidéos pour les lire sur VLC en ralentissant car ce n’est pas légal, donc je ne vous le dis pas…)